Le notizie vengono aggiornate tutti i giorni tramite feeds RSS dalle seguenti testate online: 

France 24, Al Bawaba, Panapress, News 24, Il Velino, ADN Kronos, World News, Le Nouvel Observateur, The Guardian, CNN, Al Jazeera, Corriere della Sera, Il Giornale, La Repubblica, Washington Post, Le Monde, Le Monde Diplomatique, La Stampa, APA News, L.A. Times, Jeune Afrique, Reuters, ANSA.


Vai a pagina 2Vai a pagina 11
Sei a pagina 1

16/10/2019

Sudan peace talks stall as rebel group halts talks over attack

Sudan peace talks stalled before they began in Juba on Wednesday as a key rebel grouping said it refused to negotiate with Khartoum, claiming government forces were still bombarding its territory. Juba is hosting talks between the government of new prime minister Abdalla Hamdok and representatives from two umbrella groups of rebels that fought forces of now ousted president Omar al-Bashir in Darfur, Blue Nile and South Kordofan states. The talks were launched on Monday in the presence of h ......
16/10/2019

With little hope, Nigeria pushes $62bn claim from oil majors

Nigeria is looking to claim $62 billion from international oil firms for back revenues it says it is owed -- but even the country's own oil minister admits the government has little chance of success. The eye-watering amount relates to a 1993 law governing production sharing agreements between the country and oil majors that said the revenue split should be reviewed if prices reached over $20 per barrel. Despite the price of crude soaring above that point over the past two decades the divi ......
16/10/2019

Royal pardon for Moroccan journalist jailed for abortion

Morocco's King Mohammed VI on Wednesday issued a royal pardon for journalist Hajar Raissouni, overturning a prison sentence for an illegal abortion and sexual relations outside marriage, the justice ministry said. The 28-year-old will walk free in the coming hours , while sentences handed down to her Sudanese fiance, gynaecologist, anaesthetist and a medical assistant were also overturned, an official told AFP. The case, which saw Rassiouni and the others sentenced on September 30, had ......
16/10/2019

Morocco?s King Pardons Journalist Sentenced on Abortion Charge

The journalist, Hajar Raissouni, was arrested with her fiancé as they were leaving a gynecologist?s office in the capital last year. ......
16/10/2019

Concerned about their representation, Wau women seek strength in unity APO Group - Africa-Newsroom: latest ...

Download logo Women leaders in South Sudanrsquo;s Wau area have been urged to unite and be peace ambassadors as the country prepares for the formation of a transitional government in November. The appeal was made during the opening of a three-day womenrsquo;s peace symposium that brought together more than 30 women leaders organized by the United Nations Mission in South Sudan (UNMISS) Civil Affairs Division in Wau....
16/10/2019

Key rebel group halts direct peace talks with Khartoum

Peace talks between key rebel groups and the Sudanese government hit an obstacle on Wednesday when one major group said it will not sit down for direct talks...
16/10/2019

Sommet africain sur le climat : "Au Tchad, on enregistre déjà 48°C à l?ombre"

Le sommet "Climate Chance" africain s'ouvre mercredi à Accra, au Ghana. Hindou Oumarou Ibrahim, coordinatrice d'une association de femmes peules au Tchad, dresse les enjeux de ce rassemblement visant à lutter contre le réchauffement climatique.
16/10/2019

UEMOA: Ouverture des travaux de la 5ème édition de la Revue annuelle des réformes


C'est ce mercredi (16-10-19) que s'est ouvert à Bamako les travaux de la 5ème édition de la Revue annuelle des réformes, politiques, programmes et projets communautaires de l'UEMOA (Union économique et monétaire ouest africaine).
Les travaux de la revue annuelle 2019 qui ont démarré ce mercredi à 9h dans la capitale malienne, vont s'étendre sur trois jours. Les participants à cette édition de la Revue annuelle vont mettre l'accent sur la phase technique qui consiste à la mise en oeuvre de 113 textes réglementaires et sur 12 programmes et projets communautaires estimés à 46, 791 milliards de FCFA.
Il est important de noter que cette Revue annuelle de l'UEMOA, qui est placée sous la présidence des Premiers ministres et sous la tutelle des ministres en charge des Finances, a été instituée le 24 octobre 2013 par l'Acte additionnel de la conférence des Chefs d'Etat et de Gouvernement (CCEG).
L'édition de 2018 a enregistré des avancées en matière de transposition et d'application des réformes communautaires. Au Mali par exemple, la mise en oeuvre de ces réformes est passée de 62% en 2017 à 77% en 2018 soit une hausse de 15 points.
Dans le cadre de l'approfondissement de l'intégration régionale, la Revue annuelle de l'UEMOA depuis sa mise en oeuvre contribue à favoriser l'accélération de l'application des réformes, politiques, programmes et projets communautaires au sein de l'Union avec des avancées significatives que l'on peut aussi observer au niveau des différents pays membres.
C'est dans ce cadre que le Représentant de la Commission de l'UEMOA au Mali, Mamadou Moustapha Barro précise que la Revue annuelle a pour objectif "d'identifier et d'anticiper les facteurs pouvant constituer un goulot d'étranglement ou atténuer l'efficacité des réformes et projets communautaires en vue de donner une plus forte impulsion politique au processus d'intégration régionale dans l'Espace".
L'atelier régional de Ouagadougou
En prélude la 5ème édition de la Revue annuelle des réformes, s'est tenu à Ouagadougou  au Burkina Faso, un atelier régional les 6 et 7 septembre 2019 en vue de la préparation de l'édition de Bamako. Les conclusions de cette  rencontres s'articulent notamment autour de l'adoption d'une période unique et consensuelle de la tenue de la phase technique de la Revue du 15 au 31 octobre de chaque année dans tous les pays de l'UEMOA - La validation du calendrier des phases technique et politique de la revue annuelle 2019.
Vers une annotation appropriée régionale. L?atelier de Ouagadougou a aussi mis l'accent sur l'évaluation du pacte de convergence qui sera pris en compte dans le calcul de performances des Etats membres; avec pour objectif accroître l'impulsion politique du suivi du processus de convergence et de création de la monnaie unique de la CEDEAO (Communauté économique de l'Afrique de l'Ouest).
Les défis de l'édition de Bamako
Pour la Revue annuelle 2019, les participants de Bamako vont s?appesantir sur l'évaluation de la performance des Etats notamment sur l'application des réformes communautaires. Il s'agira aussi durant ces trois jours à Bamako de relever les résultats atteints ainsi que les difficultés auxquelles les pays membres ont été confrontés lors de la mise en oeuvre des réformes afin de réfléchir sur les pistes à suivre pour améliorer la compétitivité des économies de la région sans occulter le potentiel de croissance.
Les travaux de l'édition de Bamako ont été lancés par le Conseiller technique Joel TOGO, Représentant du Ministre de l'Economie et des finances du Mali. Ont répondu présents à cette rencontre le Représentant de la Commission de l'UEMOA au Mali, le coordonnateur de la cellule de suivi de mise en oeuvre des réformes, politiques, programmes et projets communautaires au Mali, le Directeur de la coopération de la Commission de l'UEMOA, chef de mission de la revue pour le Mali et la Côte d'Ivoire, la Commission de l'UEMOA et les participants.

Idelette BISSUU

Cet article UEMOA: Ouverture des travaux de la 5ème édition de la Revue annuelle des réformes est apparu en premier sur Journal du Mali.
16/10/2019

La Douane malienne annonce une grève générale de 72h


La Douane malienne annonce une grève générale de 72h à compter du 30 octobre. Le bureau exécutif de la section syndicale des douanes du Mali allié au syndicat national des travailleurs des administrations d'état à compter du 30 octobre jusqu'au 1 er novembre,  va observer une grève de 72 heures sur toute l'étendue du territoire.
Cet article La Douane malienne annonce une grève générale de 72h est apparu en premier sur Journal du Mali.
16/10/2019

Lutte contre le paludisme : Trois nouveaux vaccins en phase d?évaluation


Le lancement du projet dénommé « Malaria Transmission Blocking Vaccine » a été effectif  jeudi 10 octobre dernier à Bamako, en présence de nombreuses personnalités du monde scientifique international, sous la houlette du ministre l?Enseignement Supérieur et de la recherche scientifique, Pr. Mahamadou Famanta.
L?European and Developing Countries Clinical Trials Partnership (EDCTP) a octroyé une subvention de 18 millions d?euros à un consortium dirigé par le Prof Issaka SAGARA du MRTC/DEAP- USTTB (Pftbv-consortium) pour évaluer un portefeuille de trois vaccins candidats innovants contre le paludisme visant à bloquer la transmission du paludisme avec des sites de recherche au Burkina Faso, en Guinée, au Libéria et au Mali.
Deux vaccins ont été mis au point par le Statens Serum Institute (SSI, Danemark), le troisième a été développé et sera produit par l?intermédiaire des National Institutes of Heath (NIH) aux États-Unis. 
« Nous sommes fiers de soutenir ce portefeuille d?études internationales novatrices (?). Ces vaccins expérimentaux explorent des cibles alternatives par rapport aux autres vaccins expérimentaux en bloquant la transmission du parasite du paludisme par le moustique »,  s?est réjoui Dr Michel Makanga, Directeur exécutif de l?EDCTP.
« Ce projet est aussi une aubaine pour nous en tant qu?institution, car il procédera au renforcement de capacité de plusieurs de nos chercheurs et de nos étudiants à différents niveaux dans ce domaine, mais aussi il sera pour nos populations bénéficiaires une grande contribution dans l?amélioration de leur environnement social économique », a indiqué pour sa part Pr. Mahamadou Famanta.
Une nouvelle stratégie 
La recherche à l?origine du projet a adopté une nouvelle stratégie. Habituellement, l?accent est mis sur la destruction du parasite du paludisme chez les personnes infectées. Dans la nouvelle approche, le but est de tuer le parasite dans le moustique et ainsi arrêter la transmission de l?infection d?un individu à l?autre. 
Cette stratégie de vaccination est appelée « blocage de la transmission ». D?un point de vue numérique, il est intéressant de cibler le parasite du moustique. Un moustique infecté transporte environ 100 parasites du paludisme, contre des milliards chez un humain infecté.
« Les vaccins précédents empêchaient le parasite d'infecter une personne. Ces vaccins-ci empêcheront le parasite d'infecter les moustiques et de se propager dans une communauté. Nous voulons donc établir de nouvelles façons de mesurer les avantages de ces vaccins », a précisé Patrick Duffy, scientifique et docteur au NIH.

Au cours du projet, les trois vaccins seront comparés dans le cadre de divers essais cliniques et le plus prometteur sera soumis à des essais à grande échelle au Mali, au Burkina Faso, au Libéria et en Guinée. Le modèle CHMI (Controlled Human Malaria Infection) sera utilisé pour évaluer la transmission du paludisme. 
 « Ces vaccins candidats prometteurs, s?ils réussissent, vont révolutionner définitivement la lutte contre le paludisme auquel les populations des pays d?endémie paient un lourd tribut », a souligné le professeur Issaka Sagara 
Le projet a débuté en janvier 2019 et se poursuivra jusqu?au milieu de l?année 2024.
 Germain KENOUVI

Cet article Lutte contre le paludisme : Trois nouveaux vaccins en phase d?évaluation est apparu en premier sur Journal du Mali.
16/10/2019

Mali: DDR SCPECIAL POUR LE CENTRE : Le Premier ministre Boubou Cissé a lancé la première phase en vue d?intégrer 400 ex-combattants

Le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, a lancé vendredi dernier (11 octobre 2019) un processus spécial de Désarmement-Démobilisation-Réinsertion (DDR-Spécial) pour le centre de son pays afin d?intégrer 400 ex-combattants des groupes armés et des milices dautodéfense, a indiqué aujourd?hui un communiqué de la Primature. C?était à la fin d?une visite de 48 heures qu?a effectué [&]
16/10/2019

Mali : Triumvirat face à la presse: ??le refus de certains acteurs n?entache en rien l?inclusivité du Grand dialogue??

«?Nous n?avons pas d?intérêt d?exclure quelqu?un?», «?Il n?y a pas de flou?» sont des messages d?assurance lancés par les facilitateurs du Dialogue national inclusif (DNI) en conférence de presse, hier lundi. Ils sont également une réponse à une partie des acteurs qui ont opté pour la politique de la politique de la chaise vide avant [&]
16/10/2019

Mali: FOOT CITOYEN : La Fifa ambitionne de contribuer à la collecte de fonds contre le sida, le palu et la tuberculose

La FIFA va créer un «Evénement» en 2020 pour récolter des fonds et sensibiliser contre le sida, la tuberculose et le paludisme. «Nous allons travailler ensemble sur le concept dun événement destiné à collecter des fonds en utilisant le pouvoir du football», a déclaré Gianni Infantino, le président de la FIFA,  vendredi dernier (11 octobre [&]
16/10/2019

Mali : 5e Édition du prix Niélény: plusieurs femmes primées pour leur effort de développement?!

En marge de la journée mondiale des femmes rurales, célébrée chaque 15 octobre, l?Association des journalistes pour la promotion des arts et la culture au Mali(JOURNAC) a organisé la 5e édition du prix Niélény, ce jeudi 10 octobre, dans la commune rurale de Dio, cercle de Kati. Cette cérémonie de remise de prix Niélény a [&]
16/10/2019

Mali : Tension à Sévaré: les mesures de Gouverneur

Une cellule de crise composée des commandants de la zone militaire, de la gendarmerie, de la garde, de la police, de la protection civile et des responsables de la justice a été mise en place par le gouverneur de Mopti, pour alléger les conséquence des tensions qui prévalent à Sevaré le week-end dernier. Le gouverneur [&]
16/10/2019

Mali: 90ème SESSION ORDINAIRE DU C.A DE L?INPS : Des performances louables pour la satisfaction des usagers

L?Institut National de Prévoyance Sociale (INPS) a tenu la 90e session ordinaire de son Conseil d?administration  le jeudi 10 octobre 2019. Elle été présidée par le président du Conseil d?administration (PCA), M. Yacouba Katilé, qui avait ses côtés la direction générale conduite par Mme Sidibé Zamilatou Cissé. Cette session ordinaire du Conseil d?administration de l?INPS [&]
16/10/2019

Mali : Un Tribunal aux normes internationales à Ségou: ??que de ce beau palais sortent des bonnes décisions !??

Un bâtiment flambant neuf, R+1, avec 3 salles d?audience, dont 2 de 200 places et 1 de 400 places ; 2 salles de délibérations ; 2 salles pour témoins ; 2 salles pour les détenus (hommes et femmes) ; des toilettes internes et externes ; 11 bureaux au rez-de-chaussée et 16 à l?étage, répondant aux [&]
16/10/2019

Mali: l?État piégé

Le Mali se porte mal et il a mal dans toutes ses composantes essentielles : son territoire, sa population, son pouvoir politique. Le Dialogue National Inclusif sera-t-il le remède miracle espéré ou un simple place-bot?? Le Mali est-il toujours un État?? L?ÉTAT DU MALI EN QUESTION En droit international, trois éléments permettent d?identifier un État [&]
16/10/2019

Mali: PRESENCE MILITAIRE ETRANGERE AU MALI L?opération Barkhane et la Minusma encore dans l??il du cyclone

A Sévaré, la population a manifesté mercredi dernier (9 octobre 2019) alors que la région de Mopti est confrontée à une insécurité grandissante marquée par les sanglants assauts du 30 septembre 2019 contre les FAMa à Boulkessy et Mondoro. La marche initiée par la plateforme «Faso ko» visait à soutenir les forces armées maliennes et [&]
16/10/2019

Mali : Manifestation à Mopti: l?inacceptable communiqué de la Minusma

Non, monsieur Olivier SALGADO, nous ne sommes pas un peuple de voleurs?! Oisiveté est mère de vices, a dit le sage. Ceux qui ont pillé le centenaire de la Minusma sont des dés?uvrés fabriqués avec le concours des forces étrangères qui occupent de plus en plus le Mali. Avec le bonheur qu?on connaît pour les [&]
16/10/2019

Mali: JOURNEE MONDIALE DE LA POSTE AU MALI : L?Etat appelé à assumer sa responsabilité dans la relance des services postaux

La Journée mondiale de la Poste a été célébrée le 09 octobre 2019 dans ses locaux au Mali. Une relance innovante est déjà entamée pour éviter au service postal de mourir de sa belle mort au Mali. Mais, pour bons nombre d?acteurs du secteur, la poste se trouve aujourd?hui dans le pétrin parce qu?elle ne [&]
16/10/2019

Mali : État de la Nation, APG et DNI: Sadi appelle à la démission d?IBK

A la suite du tweet du général reconverti en politique, Moussa Sinko Coulibaly ; le parti Sadi a rendu publique, ce lundi, une déclaration dans laquelle il appelle à la formation d?un vaste mouvement populaire pour faire démissionner le président Ibrahim Boubacar KEÏTA, tout en instaurant une véritable démocratie au service du Peuple Pour la [&]
16/10/2019

Mali: RAMA, le Rassemblement des Maliens L?opposition dans le sang

C?est notre confrère Ibrahim Coulibaly « IC » qui est le Secrétaire général du dernier né des partis. Le paysage politique malien s?enrichit d?un nouveau venu. Il s?agit du Rassemblement des Maliens (RAMA). Avec cette nouvelle naissance, le Mali accélère sa marche vers le chiffre record de 250 partis politiques. Cette gestation a réveillé le rouspetement des [&]
16/10/2019

Mali: INTERPELE AU CAMP I : Il ne faut pas rendre populaire Moussa Sinko Coulibaly !

Aucune stratégie n?est de trop pour surfer sur un nuage de popularité par le buzz sur les médias et les réseaux sociaux. Et Moussa Sinko Coulibaly, un Général qui a tourné le dos à l?armée pour embrasser une carrière politique, l?a bien compris. Aux lendemains des attaques du 30 septembre 2019 à Boulkessy et Mondoro [&]
16/10/2019

Mali : Centre: le point des négociations secètes avec Amadou Kouffa

Dans le cadre de l?annonce de négociations discrètes de paix entre la Katiba du Macina et le Mouvement Faso Dembé Ton, son chef, Hamadou Kouffa, a diffusé un message audio sur les réseaux sociaux dans lequel il dit donner une réponse à l?offre de paix à lui proposé. Cependant, dans une déclaration, dont nous avons [&]
16/10/2019

Le roi du Maroc gracie la journaliste emprisonnée pour avortement illégal


Le roi du Maroc a gracié la journaliste Hajar Raissouni, condamnée à un an de prison pour "avortement illégal" et "sexe hors mariage", suscitant la joie sur les réseaux sociaux après des semaines de débat sur l'état des libertés individuelles dans le pays.
La grâce concerne la jeune femme de 28 ans et son fiancé ainsi que l'équipe médicale arrêtée en même temps qu'eux, a annoncé le ministère de la Justice dans un communiqué publié mercredi.
La journaliste du quotidien arabophone Akhbar Al-Yaoum sera libérée "dans les prochaines heures", en même temps que son fiancé et que le gynécologue qui avaient été condamnés avec elle, a indiqué une source gouvernementale à l'AFP.
Cette décision a été motivée par "la compassion" et le "souci" du roi Mohammed VI de "préserver l'avenir des deux fiancés qui comptaient fonder une famille conformément aux préceptes religieux et à la loi, malgré l'erreur qu'ils auraient commise", a précisé le ministère de la Justice dans le communiqué.
Le roi a pris sa décision "sans entrer dans le débat souverain que les citoyens marocains mènent sur l'évolution de leur société et dans lequel se sont invités, de façon regrettable, certains étrangers, intellectuels, médias et ONG", a tenu à souligner la source gouvernementale.
- "Enfin, une bonne nouvelle!" -
La nouvelle de la libération d'Hakar Raissouni s'est rapidement diffusée sur les réseaux sociaux au Maroc et à l'étranger, alors que le mot d'ordre #freehajar était devenu viral depuis son arrestation fin août.
"Enfin, une bonne nouvelle!", "Merci majesté", "Les combats justes ne laissent pas indifférents", "Bravo aux hommes et femmes libres dans ce pays et dans le monde", ont commenté les internautes.
"Enfin une décision sage et joyeuse", a écrit sur Twitter Younes Maskine, le directeur de publication du journal Akhbar Al-Yaoum.
Depuis son arrestation, Hajar Raissouni dénonce un procès "politique" liés à l'engagement de ses proches et de son journal.
Elle dit aussi depuis le début avoir été traitée pour une hémorragie interne, ce que son gynécologue a confirmé devant le tribunal de Rabat. Le jeune couple assure aussi s'être fiancé dans un cadre religieux et avoir prévu de se marier mi-septembre, un projet contrecarré par leur arrestation.
Lors du procès, Hajar Raissouni et son fiancé ont été condamnés à un an de prison. Le médecin, un praticien reconnu qui avait autrefois été décoré par le roi, a été condamné à deux ans ferme alors qu'un anesthésiste et une secrétaire ont respectivement écopé d'un an et de huit mois de prison avec sursis.
- "Hors-la-loi" -
Ces condamnations avaient suscité des réactions indignées sur les réseaux sociaux et dans certains médias au Maroc et à l'étranger, avec des critiques très virulentes sur l'état des libertés individuelles dans le royaume de la part des féministes et des défenseurs des droits humains.
Un collectif auteur d'un manifeste de "hors-la-loi" signé par 10.000 personnes a demandé cette semaine au parquet marocain de suspendre l'application de "lois liberticides" punissant de prison le sexe hors-mariage, l'adultère et l'avortement.
Démarche sans précédent au Maroc, les signataires du manifeste des "hors-la-loi" proclament avoir déjà violé les lois "obsolètes" de leur pays sur les moeurs et l'avortement.
En 2018, la justice marocaine a poursuivi 14.503 personnes pour débauche, 3.048 pour adultère, 170 pour homosexualité et 73 pour avortements, selon les chiffres officiels. Entre 600 et 800 avortements clandestins sont pratiqués chaque jour au Maroc, selon des estimations.
Alors que le Parlement est en train de discuter un projet de réforme du code pénal, plusieurs ONG de défense des droits humains ont appelé les législateurs à dépénaliser entre autres les relations sexuelles entre majeurs consentants, l'avortement, l'homosexualité et la rupture du jeûne pendant le mois de ramadan, actuellement passibles de prison.
Le texte en cours de débat ne change rien sur ces questions, à part un léger assouplissement concernant les conditions de l'avortement en cas de viol, d'inceste et de malformation du foetus, selon les informations concordantes obtenues par l'AFP auprès de différentes sources judiciaires et parlementaires.
L?article Le roi du Maroc gracie la journaliste emprisonnée pour avortement illégal est apparu en premier sur Journal du Tchad.
16/10/2019

Maroc : Saisie de plus de 8 tonnes de résine de cannabis


Les services de douaniers marocains ont saisi une quantité de 8.342 kg de résine de cannabis aux ports de Casablanca et de Tanger Méditerranée, ainsi qu'au poste frontière terrestre de Guerguarate (Sud) depuis le 11 octobre courant.Selon un communiqué publié mercredi par l'Administration des Douanes et Impôts indirects (ADII), les services douaniers chargés du contrôle des exportations au port de Casablanca, en collaboration avec la brigade de lutte contre les stupéfiants et les services spécialisés de la sûreté nationale ont découvert, vendredi dernier, 142 kg de résine de cannabis sous forme de plaquettes soigneusement dissimulées dans des cachettes aménagées en double paroi sous le plancher d'un container présenté vide à l'exportation à destination de l'Espagne.
Pour leur part, les services douaniers exerçant au poste frontière terrestre de Guerguarate ont mis en échec lundi dernier une deuxième tentative d'exportation après avoir soumis un ensemble routier transportant une cargaison de pommes de terre à un contrôle par scanner qui a révélé la présence de près de 6 tonnes de résine de cannabis sous forme de tablettes cachées dans des ballots, poursuit la même source.
Le même jour, les services douaniers chargés du contrôle des exportations au port de Tanger Méditerranée ont saisi 2.200 kg de résine de cannabis, notant que suite à un contrôle par scanner et à une vérification physique très poussée, la drogue a été retrouvée dans les pneus de secours, le réservoir et le plancher d'une remorque à destination de l'Espagne, présentée vide à l'exportation.
Ces opérations s'inscrivent dans le cadre de la mise en ?uvre de la stratégie de l'ADII pour lutter contre le trafic illicite des stupéfiants.
L?article Maroc : Saisie de plus de 8 tonnes de résine de cannabis est apparu en premier sur Journal du Tchad.
16/10/2019

Guillaume Soro porte plainte Contre X devant la justice espagnole après son arrestation manquée


L'ex-président de l'Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Kigbafori Soro a porté plainte contre X devant la justice espagnole après son arrestation manquée par des policiers à Barcelone la semaine dernière, ont annoncé mercredi ses avocats espagnols du cabinet Del Castillo.« La plainte est portée contre X devant le juge espagnol de garde à Barcelone. Nous demandons au juge de diligenter une enquête pour savoir la vérité sur les faits, sur ce qui se sont  passés. La procédure, c'est d'expliquer avec une enquête ce qui s'est passée», a dit Berthe Castillo, l'un des avocats espagnols de M. Soro dans une conférence de presse diffusée en direct sur la toile depuis Barcelone.
 « Nous ne portons pas plainte contre la police. Mais, nous voulons savoir ce qui s'est passé. Pourquoi la police est partie dans la chambre de M. Soro? Nous mettons en marche cette procédure pour rechercher les responsables de son arrestation manquée », a expliqué le conseil de M. Soro. 
Poursuivant, elle a soutenu qu'après l'enquête, « si  c'est un délit qui demande une peine de prison, on va la demander ».  Mme Castillo qui dit « avoir foi» aux explications données par son client sur les faits, dit également détenir des « indices de preuves ». 
Le ministère ivoirien des Affaires Étrangères a « démenti formellement » mardi dans un communiqué les « allégations » de M. Soro «tendant à incriminer les autorités ivoiriennes » après son arrestation manquée dans la nuit du 07 au 08 octobre dernier dans un hôtel à Barcelone ( Espagne).
 Selon M. Soro, au petit matin du mardi 08 octobre 2019, des policiers espagnols armés de pistolets automatiques et de Talkies-walkies ont fait irruption dans la chambre 521 de l'hôtel El Palace de Barcelone en Espagne où il séjournait prétextant exécuter un mandat émis par Interpol. 
L'ancien président du parlement ivoirien qui s'est déclaré candidat pour la présidentielle ivoirienne de 2020, a rencontré dans le cadre d'une rencontre politique, la diaspora ivoirienne en Espagne après cette arrestation manquée. 
L?article Guillaume Soro porte plainte Contre X devant la justice espagnole après son arrestation manquée est apparu en premier sur Journal du Tchad.
16/10/2019

Côte d?Ivoire: interpellation de 3 présumés meurtriers de l?étudiant Brice Dja ( Police)


La police criminelle ivoirienne a interpellé trois individus impliqués dans le meurtre de Brice Dja Kouassi, un étudiant dont le corps sans vie a été retrouvé la semaine dernière dans les ordures du dépotoir du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Cocody (Est d'Abidjan), a appris APA mercredi sur place dans la capitale économique ivoirienne. Selon une note d'information de la direction générale de la police nationale, depuis le 09 octobre dernier (date de la découverte du corps de l'étudiant en droit), la direction de la police criminelle a été immédiatement saisie et les investigations menées ont permis d'interpeller trois individus. 
Il s'agit de Ouédraogo  Djibril, 32 ans, burkinabè jardinier au CHU de Cocody, Yao Koffi Jean Faubert alias Sagesse, 34 ans, Ivoirien, élève en formation d'attaché administratif et N'Djou Narcisse, 36 ans, camerounais sans emplois. 
« Lors de la perquisition effectuée au domicile du nommé Ouédraogo Djibril, il a été découvert dans sa chambre une machette bien aiguisée, des habits lui appartenant tachés de sang, le téléphone cellulaire de la victime également taché de sang et la somme de 400.000 FCFA dont certains billets étaient tachés de sang », explique la police. 
Ce mercredi , dans la matinée, des étudiants se réclamant de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire ( FESCI, la plus grande association d'élèves et d'étudiants du pays) ont marché à l'Université Félix Houphouët-Boigny  d'Abidjan pour réclamer justice pour leur camarade Brice Dja. 
L?article Côte d’Ivoire: interpellation de 3 présumés meurtriers de l’étudiant Brice Dja ( Police) est apparu en premier sur Journal du Tchad.

Vai a pagina 2Vai a pagina 11
Sei a pagina 1
© Alberico Barattieri 1989-2014 eccetto ove indicato diversamente